History

Image

Le Cameroon People’s Party est né à la faveur du retour au multipartisme au début des années 1990 à Bamenda, dans le Nord-Ouest du Cameroun. Ses fondateurs furent les sieurs TITA Samuel Fon, Benjamin FRU WARA, qui étaient des personnalités aux opinions tranchées et bien connues sur la place locale. Ils avaient, à l’époque, la volonté de participer à la construction de la démocratie camerounaise et se proposaient de défendre un point de vue à la fois social, démocratique et patriotique sur la scène politique camerounaise.

Sur le plan social, le CPP se proposait de défendre les intérêts des couches les plus défavorisées, des classes laborieuses et de la grande majorité des Camerounais/es frappés par la sévère crise économique qui touchait le Cameroun.
Sur la question de la démocratie, le CPP s’est très vite prononcé pour une transformation radicale du régime en vigueur au Cameroun pour mettre en place un système qui garantisse la souveraineté du peuple Camerounais.
Pour ce qui est du patriotisme, le CPP a revendiqué l’héritage des nationalistes et patriotes Camerounais qui, depuis la période coloniale, n’ont pas ménagé les efforts en vue de libérer notre pays le Cameroun de la nasse néocoloniale. Aujourd’hui, le CPP se bat pour parachever ce combat en vue de donner au Cameroun la place de leader qu’il mérite dans le concert des nations.

Cette noble ambition s’est traduite, durant deux décennies par une volonté d’implanter le parti dans les diverses régions du pays. Elle s’est aussi manifestée par la participation régulière aux différentes élections locales où, à défaut de remporter des victoires éclatantes, il n’a pas manqué de faire bonne figure.
C’est donc un parti fidèle à ces idéaux qui, malgré les innombrables difficultés et obstacles, n’a pas céder aux sirènes de la corruption ayant achevé de décrédibiliser une certaine opposition. C’est un parti qui a réalisé, à l’approche des élections présidentielles de 2011, un tournant historique en accueillant en son sein, madame WALLA KAHBANG Edith et ses nombreux soutiens.

En effet, à la faveur d’une assemblée générale extraordinaire tenue à Bamenda le 30 Avril 2011, KahWalla a été officiellement investie candidate du CPP à l’élection présidentielle en même temps qu’elle était portée à la tête de ce dernier en tant que présidente.
Depuis lors, à la faveur de la campagne qui a été menée, le CPP se trouve aujourd’hui parmi les rares partis présents dans toutes les régions. Il est clairement perçu comme l’une forces politiques majeures qui innove par le discours, la démarche, la jeunesse et la qualité de son leadership.
Le CPP incarne indubitablement l’avenir politique au Cameroun.