Social Axe

Batir de Nouveaux Système sociaux

Notre ambition est de mettre en place de nouveaux systèmes qui assurent des services de base excellents aux populations. Des systèmes dont les normes et les standards font à terme des Camerounais et du Cameroun des références au niveau international.
Des systèmes qui soient dynamiques, intégrant de manière perpétuelle les mutations survenant dans notre société et autour de nous. Des systèmes qui sont profondément en phase avec les plus grandes innovations survenant au niveau mondial tout en restant fidèles à nos valeurs ancestrales, traditionnelles et culturelles les plus chères.
Des systèmes qui redonnent aux Camerounais, confiance en leur moyens et fierté d’appartenir à la grande nation camerounaise. Des systèmes qui consacrent l’égalité des Camerounais et éliminent systématiquement les discriminations observées dans le passé.Des systèmes excellents.
La finalité de toute organisation sociale est de permettre une cohabitation intelligente et pacifique des différents membres d’une communauté. Le but de cette organisation est le bien être et la sécurité de tous. Ces objectifs ne peuvent naturellement être atteints en l’absence de systèmes de gouvernance intelligents, efficaces et efficients.

La situation actuelle dans laquelle se trouve le Cameroun est une forte illustration de l’inadéquation et des dysfonctionnements des systèmes qui organisent le vivre ensemble chez nous. Nous sommes un pays riche, une terre bénie des dieux mais dont les habitants végètent dans la misère. Le problème chez nous n’est pas l’absence ou l’insuffisance de ressources. Le problème c’est le système global de gouvernance et l’ensemble des sous systèmes qui ne sont pas à même de permettre une exploitation optimale de nos ressources. Ce sont des sous systèmes qui ne sont pas à même de transformer une richesse potentielle en richesse effective.Ce sont des systèmes à l’image de l’ordre politique et économique actuel. A savoir, des systèmes qui garantissent en priorité les intérêts de « l’élite » au détriment des populations.
Des systèmes qui n’améliorent les prestations qu’à la suite des manifestations des populations, des catastrophes et des scandales. Des systèmes qui n’anticipent presque rien. Des systèmes qui ont l’apparence de la modernité mais fonctionnent dans un archaïsme primaire. Des systèmes qui, en définitives, sont à la traine des innovations, des expériences et meilleures pratiques qui s’accumulent à travers l’Afrique et le monde.

Notre démarche

POLITIQUE DE L’EDUCATION

VISION

Objectifs de la reforme du système éducatif:

  • Imprégner les apprenants des valeurs culturelles nationales
  • Faire naitre un sentiment de fierté nationale
  • Permettre aux apprenants d’avoir confiance en leur capacité
  • Développer l’autonomie et le sens de l’initiative des apprenants
  • Redonner la priorité aux savoirs et savoir-faire et non aux diplômes
  • Promouvoir le mérite à tous les niveaux
  • Lier plus profondément la théorie à la pratique (adéquation entre la théorie et la réalité de la vie sociale)
  • Préparer les apprenants aux réalités du marché de l’emploi
  • Faire évoluer le système éducatif en tenant compte des besoins et mutations de la société

A terme, cette reforme du système éducatif devra permettre qu’à la sortie de l’école, les apprenants soient des citoyens outillés tant au niveau de leur identité, de leurs droits et devoirs, des compétences et savoirs nécessaires à une insertion réussie dans la société moderne qui chaque jour se met en place.

Notre démarche

POLITIQUE CULTURELLE

VISION

La culture est ce qui englobe tout ce que nous faisons dans notre vie et enveloppe même toute notre vie. L’essentiel des actions des populations reflètent la culture en même temps qu’elles la produisent dans une dynamique sans cesse innovante. Toute société appartient à une cul ture, détient une culture et produit une culture qui l’identifie en même temps qu’elle la différencie des autres. Ceci constitue alors une identité dont i l faut se sentir fier. Le peuple camerounais sa culture qu’il importe de valoriser et d’en faire le flambeau du rayonnement du pays en Afrique et dans le monde.
Notre ambition est d’élaborer les stratégies et de construire le projet « Le Cameroun leader » en se fondant sur la culture camerounaise..
Nous pensons que c’est à partir de sa richesse culturelle que le peuple camerounais doit penser son appartenance à l’humanité et construire son rayonnement international.
Notre politique culturelle a pour finalités les points suivants:

  1. La culture en tant qu’élément central de construction de l’Identité nationale et d’intégration nationale;
  2. Une industrie culturelle à bâtir, créatrice d’emplois viables qui contribuent à la production de richesses durables
  3. La culture en tant que vecteur de rayonnement international pour le Cameroun.

POLITIQUE DE SANTE

VISION

Notre ambition est de mettre en place un système de santé qui améliore de manière significative la santé globale des Cameroun ais. Un système focalisé sur la prévention et l’éradication des maladies bénignes, l’amélioration de la qualité des soins, l’accessibilité, la normalisation et l’élimination des pratiquesinformelles, la valorisation des connaissances des tradi -praticiens et leur intégration dans le système de santé formel.

POLITIQUE SPORTIVE

VISION

Le sport a figuré jusqu’à une période récente parmi les meilleurs ambassadeurs du Cameroun au niveau international. Les perfo rmances de nos sportifs ont plus contribué à la renommée internationale de notre pays que l’action diplomatique et encore moins nos performances économiques.
Ces performances attestent au moins un fait : au Cameroun, réside un formidable potentiel et de nombreux talents qui ne demandent qu’à être ca nalisés et encadrés à bon escient.
Notre ambition est de raviver le mouvement sportif camerounais dans toute sa diversité et sa multitude. Il s’agit de mettre fin à un certain nombre de dysfonctionnements, d’imprévisions et de manquements qui conduisent au recul prononcé du sport camerounais au niveau international.
Il s’agit pour nous de donner les moyens minimaux aux sportifs leur permettant de pratiquer dans la dignité leur passion. Il est question de veiller au fonctionnement régulier et optimal des institutions en charge de la gestion du mouvement sportif national. Il s’agit aussi de mettre en place les mécanismes permettant de détecter les talents, les encadrer et les valoriser en vue de les attacher durablement à leur mère patrie, le Cameroun.
Il nous apparait aussi impérieux de mettre en place un nouveau système sportif qui intègre toutes les composantes de la population camerounaise (femmes, handicapés,…) et permette l’insertion des jeunes en difficultés.
Le sport doit redevenir à l’intérieur du pays une source d’emploi et à l’extérieur un outil de rayonnement national.
Enfin, nous pensons que le sport doit véhiculer des valeurs de patriotisme, de citoyenneté et d’unité nationale.